Arts et culture au Luxembourg
zoom
Photo originale Anne-Mareike Hess

Anne-Mareike Hess dans Remember lors du projet Dance Roads 2008

©

3C-L

Une culture riche en diversité
Afficher en plein écran    Imprimer cette page    Envoyer à un ami
La danse

Ces dernières années, la danse contemporaine a vu l'émergence de talentueux chorégraphes et le succès d'événements interrégionaux d'ampleur tel le Danz Festival Lëtzebuerg, festival de danse contemporaine, ou le Dance Palace dirigé par le Centre de création chorégraphique Trois C-L dans le cadre de Luxembourg et Grande Région, capitale européenne de la culture 2007.

 

Le Off du festival d'Avignon et les Dance Roads, un projet culturel international qui permet à de jeunes chorégraphes de présenter leur travail de création lors d'une tournée internationale de six semaines, ont été l'occasion pour des artistes luxembourgeois de faire valoir leur créativité et leur talent à l'étranger.

 

Invitée à Avignon en 2006, Annick Pütz (née en 1972) a présenté Wachstum und Verzweigung, chorégraphie inspirée de l'oeuvre du peintre Paul Klee. Ce travail illustre la créativité de cette artiste autant à l'aise dans des solos, duos ou improvisations publiques qu'au sein d'ensembles comme la Kompagnie Lalun ou la Compagnie Sosana Maercelino.

 

En 1995, le danseur-chorégraphe Bernard Baumgarten (né en 1964) fonde sa compagnie UnitControl à Berlin. Il retrouve le Luxembourg pour diriger le Danz Festival Lëtzebuerg depuis Luxembourg et Grande Région, capitale européenne de la culture 2007 et collabore plus étroitement avec Trois C-L. Parmi les travaux récents de Bernard Baumgarten, citons ses collaborations à Danse à Lille, à per.formdance#4 de Salzbourg, au Künstlerhaus Mousonturm de Francfort et au Laboratory Dance Project Korea.

 

Jean-Guillaume Weis (né en 1969), ancien membre de la compagnie Pina Bausch Tanztheater Wuppertal, est chorégraphe indépendant depuis 1997. Gianfranco Celestino (né en 1971), pour sa part, est non seulement célébré comme danseur, mais également applaudi pour ses talents de pianiste. Il mêle subtilement ces deux formes artistiques dans ses chorégraphies. Ainsi, sa pièce chorégraphique musicale Solo con piano (2005) se fonde sur un travail de recherche ayant pour sujet l'interdépendance de la musique et de la danse.

 

Avec Sylvia Camarda (née en 1978), Tania Soubry (née en 1982) ou encore Anne-Mareike Hess (née en 1984), une toute jeune génération de danseuses et de chorégraphes est en train de se révéler.