Arts et culture au Luxembourg
zoom
Photo originale Le Club des chômeurs

Myriam Muller et Thierry van Verweke sur la photo de l'affiche du film Le Club des chômeurs

©

FONSPA

Suivant1/6

Photo originale Le Club des chômeurs

Andy Bausch lors du tournage du film Le Club des chômeurs

©

Jean-Paul Kieffer / SIP

PrecedentSuivant2/6

Photo originale Le Club des chômeurs

Andy Bausch, réalisateur du film Le Club des chômeurs

©

Jean-Paul Kieffer / SIP

PrecedentSuivant3/6

Photo originale Le Club des chômeurs

Luc Feit dans le film Le Club des chômeurs de Andy Bausch

©

Iris Productions

PrecedentSuivant4/6

Photo originale Le Club des chômeurs

Les acteurs Thierry Van Werveke et Fernand Fox dans Le Club des chômeurs de Andy Bausch, qui mélange le luxembourgeois et le français dans un même film

©

Iris Productions

PrecedentSuivant5/6

Photo originale Le Club des chômeurs

Plateau de tournage à Esch/Belval pour le Club des chômeurs d’Andy Bausch

©

Guy Hoffmann

Precedent6/6

Stop
Une culture multilingue
Afficher en plein écran    Imprimer cette page    Envoyer à un ami
Le cinéma

Le multilinguisme est également présent au cinéma.

 

Passons en revue les courts métrages luxembourgeois, dont certains ont été tournés dans différentes langues. Ainsi, Landscape with a Corpse de Donato Rotunno a par exemple été réalisé en luxembourgeois et en français, La Belle est la bête de Bady Minck en allemand, Un combat de Christophe Wagner en français, Butterflies de Max Jacoby ou Starfly de Beryl Koltz en version anglaise avec des sous-titres français.

 

Mais le meilleur exemple de plurilinguisme est sans doute Le Club des chômeurs d'Andy Bausch, qui mélange le luxembourgeois et le français dans un même film. Lors de la sortie en salle en 2002, ce long métrage a connu un succès considérable au Luxembourg, avec plus de 40.000 entrées.

 

Concernant la programmation des films dans les salles de cinéma, le pays compte une vingtaine d'écrans cinéma pour une population de presque 500.000 habitants. Tous les films sont diffusés en version originale avec des sous-titres en français/néerlandais ou en français/allemand. Seuls quelques films pour enfants et certaines superproductions hollywoodiennes sont également disponibles en version doublée en français et/ou en allemand.

 

La programmation s'ouvre également à des festivals de cinéma étranger, dont le plus important est le Festival du cinéma espagnol qui a lieu au début de l'été. Le Festival du film italien de Villerupt en France, très apprécié par les cinéphiles français et luxembourgeois, comporte à son tour une dimension transfrontalière: la manifestation s'est décentralisée depuis quelques années, grâce à la collaboration avec ses partenaires que sont la Ville d'Esch-sur-Alzette, la Cinémathèque de la Ville de Luxembourg et le cinéma Utopia à Luxembourg-Ville.